adidas AJ2270 Pantalon Femme Violet Shopur/Print/Msilve Vente Mieux Recommander Faible Coût Bonne Vente Véritable Psortie

B01HMQZM9I

adidas AJ2270 Pantalon Femme Violet - Shopur/Print/Msilve

adidas AJ2270 Pantalon Femme Violet - Shopur/Print/Msilve
adidas AJ2270 Pantalon Femme Violet - Shopur/Print/Msilve

Learn why people who have $15,000 or more in credit card debt are choosing to consolidate their debt all at once, using a personal loan from online lenders like  FreedomPlus .1

What’s the key to controlling your credit card debt? The interest rate you pay. Unfortunately, not all credit cards are set at a fixed rate — read the fine print, and you’ll see that the interest rate on your credit cards may be linked to the prime rate and  subject to change at any time .

Interest rates have been kept artificially low by the Federal Reserve since the Great Recession of 2008.  But on December 16, 2015, they raised it   from a range of 0% to 0.25% to a range of 0.25% to 0.5%. 2

The impact of this means that other interest rates will eventually rise as well — including variable rates on credit cards. So if you’ve ever been upset about the minimum payments you have to make each month, you will be even angrier when your interest rates jump up.

One way to escape this is to  lock in a low, fixed rate on a personal loan  and pay off your credit card debt now — before the interest rates go up.

Fast Highlights on FreedomPlus1 Personal Loans:


To learn how much of a loan you may qualify for,  visit FreedomPlus now .

  • Les Musicades
  • Espaces multimédia
  • PAR  MARC FOURNY
    Publié le 12/04/2017 à 08:34  Le Point.fr

    Brigitte Macron a dû batailler pour aimer Emmanuel, de 24 ans son cadet. Les coulisses d'une histoire peu banale révélées dans la biographie d'Anne Fulda.

    Si Brigitte Macron a déjà raconté comment elle avait rencontré le jeune Emmanuel et tout plaqué pour partager son destin, elle était restée discrète sur les tempêtes provoquées par son choix dans leur entourage. Des secrets de famille aujourd'hui dévoilés par la journaliste du  Figaro   Anne Fulda , auteur d'une biographie du candidat d' En marche !  ( Un jeune homme si parfait , éd  Plon ), avec deux grands chapitres consacrés à celle qui pourrait devenir un jour la première dame de  France ... Et qui défraie depuis maintenant un an la chronique people.

    Le choc des parents

    Quand la route de l'étudiant Macron croise celle de Mme Auzière – née Trogneux, Brigitte est mariée à André-Louis Auzière –, celle-ci est professeur de français à Amiens, âgée de 39 ans et mère elle-même de trois enfants.  CowCow Robe Femme coloré XXLarge
    , les parents d'Emmanuel se doutent qu'il se passe quelque chose avec la famille Auzière, mais ils imaginent que leur fils sort avec la fille de Brigitte, raconte la journaliste Anne Fulda. Quand ils s'aperçoivent par hasard qu'il s'agit de la mère, c'est le choc. Selon  Emmanuel Macron  lui-même, ils ont « mal pris » la nouvelle. « Ils ont plusieurs fois pensé que ça allait s'arrêter. Et ont tout fait pour. D'une manière normale d'ailleurs. Je ne sais pas moi-même comment j'aurais réagi. »

    Attendre ses 18 ans

    « C'est sûr qu'on n'a pas fait :  Chic alors !  » raconte Françoise Noguès-Macron, la mère d'Emmanuel, à Anne Fulda. Et quand elle comprend que cette histoire devient sérieuse, elle lance à Brigitte : « Vous ne vous rendez pas compte, vous avez déjà votre vie, lui il n'aura pas d'enfants ! » Les Macron lui demandent même de ne plus s'approcher de leur adolescent jusqu'à ses 18 ans. « Je ne peux rien vous promettre », répond Brigitte, très affectée.

    Ragots et morale

    Celle-ci doit composer avec les persiflages des notables d'Amiens, vite au courant de cette histoire peu banale. Brigitte Auzière fonce, comme à son habitude. « J'étais préoccupée par des choses plus essentielles que d'écouter les ragots de province », raconte-t-elle à Anne Fulda. « Je ne voulais pas qu'il y ait de dommages collatéraux. L'essentiel, c'était les enfants. De ne pas faire de mal à mes parents et à mes enfants. » Dans sa famille, les Trogneux, sa liaison ne passe pas non plus facilement. « C'est vrai, mes frères et sœurs y sont allés ! » reconnaît-elle, « en invoquant notamment la morale ! En assurant que ce n'était pas moral ! » Et d'ajouter que la différence d'âge n'a, à ses yeux, rien de transgressif : « J'ai toujours vu Emmanuel comme un contemporain [...] Notre histoire s'explique par ce qu'il est, pas par son âge. »

    @ CIMA 2017
    Proudly powered by WordPress    Education Hub by  WEN Themes