Laneus Sweatshirt PC390 Noir A Acheter Chaud Classique Excellent Baskets

B00Q77QKXQ

Laneus Sweat-shirt PC390 Noir

Laneus Sweat-shirt PC390 Noir
  • coton: 95%, Elastane: 5%
Laneus Sweat-shirt PC390 Noir Laneus Sweat-shirt PC390 Noir Laneus Sweat-shirt PC390 Noir Laneus Sweat-shirt PC390 Noir
30 mai 
3 juin 2017

THÉÂTRE  Riton Liebman, acteur belge connu pour ses rôles au cinéma, a choisi de raconter un renégat qu’il a bien connu : son père Marcel. Juif marxiste, brillant intellectuel, professeur de renom et solidaire du peuple palestinien. Il y a aussi la famille, la communauté juive de Bruxelles. Il y a aussi l’histoire de la gauche et des manifs des années soixante-dix… Comment se construire avec une image du père si prégnante ? Riton, accompagné sur scène par le musicien Philippe Orivel, nous interpelle avec audace, humour, élégance et délicatesse dans cette quête de soi, de l’autre et de l’histoire récente.

11 juin 2017

THÉÂTRE  Le temps d’un coucher de soleil, une jeune femme nous parle de ses observations minutieuses de la nature, puis de ses réflexions politiques. Car elle, c’est Rosa Luxemburg, militante de l’aile gauche du socialisme allemand, pacifiste, plusieurs fois emprisonnée, cofondatrice du mouvement spartakiste. Elle est assassinée à Berlin en 1919 lors de la répression de la révolte spartakiste. Première pièce d’une toute jeune compagnie, ce spectacle ouvre la porte vers les joies du partage et de l’engagement.

Le prix Nobel 2015 de chimie avait, lui, souligné le travail de trois chercheurs à l'origine de la description des mécanismes moléculaires de réparation de l'ADN , véritable "boîte à outils" des cellules : le Suédois Tomas Lindahl, l'Américain Paul Modrich et le Turco-Américain Aziz Sancar. La physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française,  Marie Curie , a été récipiendaire du Prix bien des années avant, le 10 décembre 1911. C'était "en reconnaissance des services pour l'avancement de la chimie par la découverte de nouveaux éléments : le radium et le polonium, par l'étude de leur nature et de leurs composés". Et il s'agissait de son second prix Nobel (!), puisqu'elle avait déjà obtenu le prix Nobel de physique en 1903 avec son mari Pierre Curie et Henri Becquerel, pour saluer leurs travaux sur la radioactivité.

  • Santé
  • Santé mentale et CLSM
  • « Mais pourquoi restes-tu avec lui (avec elle) ? » Combien de fois avons-nous posé cette question à nos amis enlisés dans des histoires douloureuses ? Combien de fois nous sommes-nous demandés ce qui les poussait à persévérer dans des relations insatisfaisantes ? Non, c’est sûr, ce n’est pas ça, l’amour. Qu’est-ce que c’est, alors ? Un sentiment qui nous rendrait immuablement heureux ?

    Certainement pas, nous dit la psychanalyse. L’amour, le « vrai », n’a rien à voir avec la sérénité. Même après le cap de la fusion des débuts, et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’amour, ce n’est pas pépère ; ça chavire, ça secoue, ça nous lie mystérieusement à l’autre dans une épopée qui échappe à toute rationalité. Exploration de quelques signes révélateurs.

    Même après

    Trouver l’autre mystérieux

    L’amour est un mystère pour ceux qui le vivent, un mystère pour ceux qui le regardent. Nous constatons, mais nous ne comprenons pas. Pourquoi ? Parce que ce qui nous lie à l’autre est inexplicable. Aimer vraiment, c’est aller vers quelqu’un, non pas seulement pour son image (sa beauté, sa ressemblance avec tel ou tel), ni pour ce qu’il symbolise (un père, une mère, le pouvoir, l’argent), mais pour son secret. Ce secret que nous ne savons pas nommer, et qui va rencontrer le nôtre : un manque ressenti depuis l’enfance, une souffrance singulière, indéfinissable. « L’amour s’adresse à notre part d’inconnu, explique le psychanalyste Patrick Lambouley.

    Il y a un vide en nous qui peut causer notre perte, nous pousser à nous tuer. Eh bien, l’amour, c’est la rencontre de deux blessures, de deux failles, le partage avec quelqu’un de ce qui nous manque radicalement et que l’on ne pourra jamais dire. » L’amour vrai, ce n’est pas « Montre-moi ce que tu as » ou « Donne-moi ce que tu as pour combler ce qui me manque », mais plutôt « J’aime la manière dont tu essaies de guérir, ta cicatrice me plaît ».

    Rien à voir avec l’hypothèse de la « moitié d’orange », déclinaison du  Banquet  de Platon (LGF, “Le Livre de poche”), qui nous voudrait incomplets parce que coupés en deux. L’amour nous rendrait alors « un » et heureux ! « C’est la cause de la faillite forcée de bien des couples, observe Patrick Lambouley. Quand certains s’aperçoivent qu’ils ressentent encore une insatisfaction, ils s’imaginent que c’est parce qu’ils n’ont pas trouvé l’homme ou la femme qu’il leur “fallait”, et qu’ils doivent en changer. Ce n’est évidemment pas le cas. » Aimer vraiment, c’est dire à l’autre : « Tu m’intéresses. »

  • Actions sociales
  • Les centres socioculturels
  • La définition du mot végétarisme est l’exclusion de chair animale   : viandes, poissons, fruits de mer.

    Le terme ovo-lacto-végétarien précise qu’il y a consommation d’oeufs et de produits issus du lait. Par déduction, on comprend que les ovo-végétariens consomment uniquement des œufs parmis les sources d’origine animale et que les lacto-végétariens consomment uniquement le lait et ses dérivés (fromages plus ou moins sans présure, yaourts, beurre...).

    ANNONCES

    VIE LOCALE

    PRATIQUE

    SPORTS

    MOBILES ET TABLETTES